Accueil » Non classé » Régionalisation du Programme d’efficacité énergétique

Régionalisation du Programme d’efficacité énergétique

Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), Madi Hamada, et le Directeur régional de l’Agence française de développement (AFD), Matthieu Discour, ont signé le 16 décembre 2016 un accord de partenariat pour la régionalisation du Programme d’efficacité énergétique (PREE).

Cet accord s’inscrit dans la volonté de la COI de soutenir la duplication du Programme national d’efficacité énergétique (PNEE) de la République de Maurice dans ses autres pays membres bénéficiaires du programme COI-ENERGIES (Comores, Madagascar, Seychelles). L’accord de partenariat entre la COI et l’AFD a en effet été signé dans le cadre du programme COI-ENERGIES, financé par l’Union européenne. Il vise à étendre à la région le PNEE en cours à Maurice.

«  Ce programme régional d’efficacité énergétique est un exemple concret de l’utilité de notre coopération régionale », a souligné le Secrétaire général de la COI. « C’est en partant de l’expérience mauricienne que la COI proposera aux industriels et aux opérateurs du secteur tertiaire de ses autres pays membres de mener une démarche concertée pour créer un authentique levier de croissance durable pour nos entreprises et nos pays ».

Matthieu Discour a quant à lui appuyé sur la participation du PNEE, « véritable partenariat public-privé », et du PREE dans la mise en œuvre des engagements internationaux dans la lutte contre le changement climatique. « La COI est pleinement dans son rôle en capitalisant sur une initiative qui a réussi et en cherchant à la reproduire dans les autres pays membres », a-t-il continué.

En 2013, l’AFD et Business Mauritius, en partenariat avec le Ministère mauricien de l’Energie et des Utilités publiques, ont mis en place le PNEE qui vise à réaliser un programme d’audits énergie dans les entreprises du secteur privé mauricien.

« Ce programme national va permettre une économie de 40 MW pour le pays et de Rs 1,4 milliard (soit environ 37 millions €) pour les entreprises mauriciennes grâce à la mise en œuvre de l’efficacité énergétique », a expliqué Raj Makoond, CEO de Business Mauritius. « La dynamique au niveau régional est lancée et elle pourra reposer sur le retour d’expérience du PNEE mauricien et les leçons apprises aideront les autres pays membres », a-t-il conclu.

Voir Aussi

La CINOR réalise le 1er réseau de téléphériques urbains de France

Le projet de téléphérique urbain entre les quartiers de Bellepierre et de La Montagne était …