Home » Non classé » Pravind Jugnauth : procès sous haute sécurité ce jour

Pravind Jugnauth : procès sous haute sécurité ce jour

Le mot d’ordre est formel en Cour suprême : aucune répartition des sièges (sitting arrangement) pour l’Attorney General, les ministres et députés pour l’appel de Pravind Jugnauth qui conteste les 12 mois de prison qui lui ont été infligés par la cour intermédiaire pour conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint. Le procès démarre le mardi 12 janvier et ce, jusqu’au lendemain. Le jugement sera probablement réservé.

Les préposés de la Cour suprême ne veulent pas répéter les erreurs commises devant la cour intermédiaire où les ministres et députés de l’alliance Lepep avaient été admis en premier dans la salle d’audience où le verdict avait été prononcé. D’aucuns avaient même parlé de «protocole» établi par le Police Press Office (PPO) pour l’occasion.

Cette fois, selon nos recoupements d’informations, les huissiers de service ont été informés que la salle d’audience no1, où se déroulera l’appel doit être libre. «Justice must not only be done but must be seen to be done», a-ton indiqué, en faisant valoir qu’une salle d’audience n’est pas un lieu où se déroule une inauguration ou autre activité politique. Donc, nul besoin d’établir un protocole pour les politiciens, laisse-ton entendre.

La SSU en renfort

D’autre part, le Master and Registrar de la Cour suprême, Me Nicholas Oh San Bellepeau, a pris la décision de mettre des sièges réservés à la disposition des membresde la presse.

En ce qu’il s’agit de la sécurité, lundi matin, les hauts gradés de la police se sont rendus dans l’enceinte de la Cour suprême pour arrêter leur stratégie en ce sens. Aucune faille dans le système de sécurité ne sera permise durant les deux jours où l’appel sera entendu, a déclaré un haut gradé de la police à l’express.

Et les forces de l’ordre comptent bien veiller au grain. L’entrée principale de la Cour suprême sera contrôlée par les policiers de service au sein de cette haute instance judiciaire. Ils seront épaulés par les autres unités de police dont des membres de la Special Supporting Unit (SSU).

À lundi, dans les deux camps, soit le bureau du DPP et de celui des hommes de loi de Pravind Jugnauth, l’on apportait les dernières touches pour peaufiner les dossiers respectifs avant de les présenter devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Asraf Caunhye.

C’est Me Rashid Ahmine, Senior Assistant DPP, qui sera le Leading Counsel. Il sera assisté de Me Denis Mootoo, Me Johanne Moutou Leckning, Me Asha Ramano, tous des Assistant DPP.

Pravind Jugnauth est représenté par Me Clare Montgomery QC, assistée de Me Désiré Basset, Senior Counsel, Me Ravind Chetty, Senior Counsel, Me Raouf Gulbul et Me Shamila Sonah- Ori.

Lexpress.mu

Check Also

La CINOR réalise le 1er réseau de téléphériques urbains de France

Le projet de téléphérique urbain entre les quartiers de Bellepierre et de La Montagne était …