Home » Actus Madagascar » Manzer Partazer devient FoodWise

Manzer Partazer devient FoodWise

Le projet Manzer Partazer, qui lutte depuis 2016 contre le gaspillage alimentaire, devient une entreprise à part entière. Manzer Partazer devient FoodWise. Redistribuer les surplus agroalimentaires demeure la raison d’être de cette nouvelle société.

Le nouveau statut d’entreprise sociale, dénommée FoodWise, va permettre de mieux pérenniser les activités. L’annonce a été faite le mercredi 20 février au siège de DHL Madagascar à Antananarivo, principal partenaire de référence du projet. « La mission reste la même, redistribuer gratuitement les invendus de l’industrie de l’agroalimentaire aux enfants vulnérables afin d’éviter les gaspillages. Ce sont des restes des restaurants et des grandes surfaces de la capitale, des produits alimentaires qui approchent de la date de péremption ou qui ne sont plus vendables à cause de la détérioration de l’emballage ou bien encore des produits frais qui ne sont pas esthétiquement négociables », explique Julia Venn, fondatrice de Manzer Partazer.

Des activités menées désormais à but lucratif

Le changement de statut qui s’est accompagné de la dissociation des cofondateurs, correspond au besoin de créer des sources de revenus afin de pouvoir assurer un autofinancement. Manzer Partazer fonctionnait en chaîne de valeur à coût zéro, les produits étant fournis gratuitement par les restaurants ou les grandes surfaces et le transport assuré par la compagnie DHL qui utilise ses itinéraires quotidiens et ses espaces vides dans ses véhicules sans engager de coûts supplémentaires. Malgré les subventions et les partenariats, les responsables ont estimé que c’est seulement en disposant d’une certaine autonomie financière qu’ils pourraient assurer la pérennisation de leurs activités. « Et donc, d’avoir un impact réel et durable », ajoute Julia Venn. FoodWise aura, en outre, besoin de ressources humaines et  devra assumer d’autres charges financières.

Des objectifs revus à la hausse

Ces sources de revenus seront issues de la vente des surplus agroalimentaires à des prix très bas, et ce grâce à l’application mobile de FoodWise. A titre d’exemple, les composants d’un plat à 30.000 ariary de la carte d’un restaurant pourrait être proposés à 5.000 ariary. L’objectif étant que les personnes aux revenus extrêmement modestes puissent manger correctement. Julia Venn tient à souligner que les  denrées distribuées respectent les normes d’hygiène alimentaire. Elles sont collectées, préparées et placées dans des récipients réutilisables avant d’être livrées à l’équipe du receveur et cuisinées pour les enfants bénéficiaires. En 2018, l’ancien projet Manzer Partazer a récupéré et «recyclé» plus de 17 tonnes de nourriture, partagé 70.000 repas aux 15 centres orphelinats partenaires (soit environ 2.000 orphelins). Avec FoodWise, les objectifs vont être beaucoup plus ambitieux.

Check Also

BTP: Orimbato 42.5

Holcim Madagascar a lancé son tout dernier produit amélioré pour béton, le nouveau ciment “Orimbato42.5”, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *