Home » Actus Madagascar » Madagascar, pays hôte du prochain AviaDev Africa

Madagascar, pays hôte du prochain AviaDev Africa

Madagascar accueillera la cinquième édition de la conférence AviaDev Africa qui aura lieu dans la capitale du 6 au 8 mai 2020. Pour couronner les efforts d’infrastructures aéroportuaires fournis par la Grande-île, la rencontre sera un tremplin pour classer le pays parmi les meilleures destinations du tourisme d’affaire et du tourisme de luxe dans l’océan Indien.

Considéré comme le plus important événement aéronautique d’Afrique, AviaDev Africa réunira compagnies aériennes, aéroports et acteurs du tourisme pour discuter du trafic croissant en provenance et à destination du continent Africain.  Des acteurs majeurs dans le secteur de l’aviation à Madagascar tel que Ravinala Airports, gestionnaire des aéroports d’Antananarivo et Nosy Be, soutiennent fortement l’accueil de cette rencontre internationale.

Un partenariat stratégique pour plus de connectivité

En s’associant avec Ravinala Airports, AviaDev Africa bénéficie des lancements de structures aéroportuaires de niveau mondial. En effet, Ravinala Airports a investi plus de 200 millions d’euros, en tant que gestionnaire des aéroports internationaux d’Ivato et de de Nosy Be, pour la rénovation de ces infrastructures. Associant cela à l’installation de grands groupes hôteliers comme Novotel ou Radisson Blu dans la capitale, de vastes opportunités s’ouvriront à Madagascar pour l’exploitation de partenariats améliorant la connectivité de la Grande-île au monde entier, l’accès aérien étant la plus importante voie d’arrivée des touristes. Plus de 1.000 emplois directs et indirects pourront être générés par cette ouverture. « Madagascar est le pays idéal pour accueillir ce prestigieux évènement en tant que plus grande île de l’océan Indien. Cela permettra d’atteindre les objectifs en termes d’arrivée de touristes et de création d’emplois. Ce qui stimulera l’économie locale » déclare Jon Howell, le Directeur Général d’AviaDev.

Après le forum « Wave Madagascar » qui s’était déroulé du 17 au 20 septembre 2019, le Ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM) s’est engagé à atteindre les 500.000 touristes par an à l’horizon 2025. De nombreuses mesures ont été prises afin de parvenir à cet objectif comme la mise en place de l’ « open sky » permettant plus de desserte de compagnies étrangères, stimulant ainsi le développement économique, social et culturel de Madagascar. Grâce à l’AviaDev Africa, des partenariats pour de nouvelles connexions aériennes pourront être développés. En effet, depuis sa création, l’évènement a été catalyseur de plusieurs partenariats boostant le trafic au sein de grands aéroports internationaux en Afrique. A titre d’exemple, l’exploitation par Mango d’une nouvelle route depuis juillet 2019, reliant l’aéroport international de Lanseria au Port Elisabeth ou encore la liaison Kigali-Harare-Le Cap desservie par RwandAir depuis 2018. De plus, grâce à un développement du secteur hôtelier notamment dans la capitale, Madagascar figure parmi les destinations les plus prisées en termes de tourisme d’affaires dans la région Africaine et India-océanique. Antananarivo est désormais mieux équipée pour répondre à la demande des professionnels en déplacement dans le cadre des rencontres internationales, grâce à une offre étoffée et diversifiée. Ainsi choisie en tant que hôte du prochain AviaDev Africa, la Grande-île démontrera sa notoriété dans le tourisme de prestige.

D’après les dernières statistiques du MTTM, Madagascar a accueilli en 2019 près de 350.000 touristes. L’amélioration réelle bien que légère par rapport à 2018 démontre que le secteur a encore besoin d’efforts de promotion à l’international. AviaDev Africa 2020 sera ainsi l’évènement clé afin de matérialiser cet appui.

Check Also

Air Madagascar – Air Austral: clash du partenariat stratégique

Le divorce est-il consommé entre Air Madagascar et Air Austral ? La question se pose et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *