Accueil » Actus Madagascar » Madagascar Oil reprend ses activités

Madagascar Oil reprend ses activités

Madagascar Oil a annoncé, début septembre, la reprise de production d’huile lourde à Maintirano. Une occasion aussi de présenter la nouvelle équipe de direction chargée de mener à bien les objectifs et vision de la compagnie.

 

« Cap sur la reprise », c’est l’accroche de Madagascar Oil pour annoncer la reprise de production d’huile lourde. Cette compagnie pétrolière a suspendu ses activités il y a deux ans suite à des problèmes liés au transport (infrastructures précisément) et aux débouchés. « Nous attendons juste les derniers permis et autorisations nécessaires pour démarrer les opérations à Maintirano ainsi que la réhabilitation de la route Tsimiroro-Maintirano », ont déclaré Russell Kelly, le nouvel Administrateur Général. Il souligne toutefois que la compagnie détient déjà un permis environnemental, obtenu suite à une entente avec les organismes gouvernementaux centraux et régionaux et après consultation et engagement auprès des communautés locales. Un protocole d’accord a également été signé entre Madagascar Oil et le ministère des Transports pour l’installation d’un Terminal pétrolier à Maintirano et la réhabilitation de la route vers cette ville.

Une production de haute qualité

Les dirigeants ont souligné que la compagnie a une capacité de production de l’ordre de 4.000 barils par jour et prévoit, d’ici peu, de l’augmenter jusqu’à 35.000 barils par jour. « Nous disposons, avec maîtrise, des techniques très avancées ainsi que des techniciens très adroits pour l’exploitation de fuel lourd », lance Russell Kelly. D’après des études d’exploration effectuées au début de la décennie, le site de Tsimiroro a des réserves estimées à 1,7 milliards de barils. « Et de très haute qualité, vu sa faible teneur en soufre », soutient l’Administrateur Général. A noter que dans le monde, le site de Tsimiroro est le quatrième gisement pétrolier où est présent le groupe singapourien BenchMark.

Des retombées attendues pour le pays

La reprise de la production de fuel lourd de Tsimiroro ne pourra que faire du bien à l’économie malgache et le pays tout entier. Entre autres, l’exploitation de ce site va permettre l’approvisionnement en huile lourde de la société JIRAMA. La signature d’un protocole d’accord achat/vente a déjà été effectué. « Le gisement pétrolier de Tsimiroro sera en mesure de fournir une qualité constante de fuel-oil à faible teneur en soufre à la JIRAMA », martèle l’Administrateur Général avant d’ajouter « le développement durable de Tsimiroro, avec le soutien de nos parties prenantes, élargira l’accès à l’énergie et aux infrastructures pour les Malgaches, créera des emplois, contribuera à la croissance économique de Madagascar et bénéficiera aux communautés où nous exerçons nos activités. »

Solofo Ranaivo

Voir Aussi

Allianz s’associe à SOS Villages d’enfants

Le premier assureur mondial, présent à Madagascar depuis 2016, a signé le mercredi 31 octobre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *