Home » Non classé » Le ministre en fâcheuse posture

Le ministre en fâcheuse posture

Premières convocations après la déposition du ministre du Travail, Soodesh Callichurn lundi. Hier, dans l’article intitulé «Chantage» contre un ministre, l’express évoquait être en présence d’une bande sonore dans laquelle une voix semblable à celle de Shaheer Gaungoo – impliqué dans l’affaire des huit employés qui n’avaient pas obtenu leur salaire depuis deux mois – affirmait «bizin paye minis…». Les deux principaux concernés dans cette affaire, Reshmi Devi Raghoobeer et Shaheer Gaungoo ont été interrogés par le Central CID, hier, mardi 19 janvier.

Selon nos sources, cette conversation se serait déroulée en octobre 2015, dans le dortoir des huit employés à Beau-Bassin. S’adressant, vraisemblablement, à l’agent recruteur Reshmi Devi Raghoobeer, le patron d’Empire Professional Limited laissait entendre «pu gagn sa lentré la, bizin donn sa. Ou pa pou doné, laport pou fermé.» Et de réclamer plus de 3 500 euros à cette dernière, somme qui serait destinée au «minis» en question. Tout porte à croire que ce dernier serait Soodesh Callichurn car c’est le ministère du Travail qui gère le dossier des Bangladais.

Lexpress.mu

Check Also

La CINOR réalise le 1er réseau de téléphériques urbains de France

Le projet de téléphérique urbain entre les quartiers de Bellepierre et de La Montagne était …