Accueil » Actus Madagascar » La Banque mondiale a respecté ses engagements
La réhabilitation du pont de Kamoro est un des projets financés par la Banque Mondiale

La Banque mondiale a respecté ses engagements

Selon le Ministre de l’Economie et du Plan, le Général de Corps d’Armée Herilanto Raveloharison, « la Banque Mondiale a respecté ses engagements annoncés lors de la Conférence des Bailleurs et Investisseurs à Paris en décembre 2016. » Cette annonce a été faite au cours de la réunion pour la revue conjointe du portefeuille des projets financés par l’institution de Bretton Woods à Madagascar. La Banque Mondiale finance actuellement 16 projets d’un montant de 838 millions de dollars dont 372 millions ont déjà été décaissés.

De nombreux bénéficiaires profitent déjà des retombées de ces projets. On compte par exemple 140.000 ménages bénéficiaires de la protection sociale à travers les transferts monétaires et les filets sociaux productifs avec les projets FSS et PURSAPS. Les recettes fiscales locales ont enregistré un accroissement de 140%. Dans le domaine des transports, la réhabilitation du pont métallique de Kamoro a évité des problèmes de circulation entre la capitale et les régions productrices de l’Ouest et du Nord du pays. Même s’il ne s’agit que d’une goutte d’eau dans un océan de misère (tous les indicateurs sociaux ne cessent de se dégrader depuis vingt ans), où en serait le pays sans ces aides extérieures ?

Le déroulement des élections prévues en fin d’année constitue en outre, un paramètre crucial pour poursuivre la réalisation des projets. L’issue de ces élections déterminera le décaissement des aides financières et la position des bailleurs de fonds…

Voir Aussi

Le prix de la corruption

Le cycle des conférences organisées du 24 au 26 octobre dernier par le cabinet FTHM …