Home » Actus Madagascar » Fraudes financières: des mesures de prévention efficaces

Fraudes financières: des mesures de prévention efficaces

Le service financier est le plus touché par les différentes formes de fraudes selon le rapport des experts sur le sujet lors du dernier business-conférence-audit des fraudes organisé par le cabinet de conseil pour les entreprises FTHM Consulting. Mais ce mal qui gangrène les entreprises peut être évité avec un bon dispositif de prévention.

Chaque année, FTHM consulting organise un business- conférence traitant un thème spécifique. Le dernier datant du 26 septembre dernier est axé sur l’ “audit des fraudes”. Nombreux responsables et représentants des entreprises ont répondu présent et ont discuté des améliorations à entreprendre pour lutter contre les fraudes. “Il est de plus en
plus facile de pratiquer les fraudes dans les entreprises. Madagascar enregistre un risque très élevé de 180 sur 200 et le service financier en est le plus touché”, a expliqué Herisoa Randiantseheno, Certified Fraud Examiner, intervenant externe lors de la conférence. Des différentes formes de fraudes ont été évoquées dont la majeure partie des cas concerne le détournement d’actif suivi de la corruption et de l’information mensongère. Il a été précisé que seuls 10%
des cas de fraudes sur l’état financier sont d’une grande importance en termes de valeur. Les conséquences de certains actes sont peut-être infimes mais avec répétition, elles causeraient la fermeture de l’entreprise.

 

Manifestation

Les participants ont parlé des formes les plus fréquentes de fraudes dont détournement de recettes, falsification de
documents, détournement de stock, surfacturation, fausse déclaration… qui se manifestent à l’intérieur même de l’entreprise. Mais ils sont également confrontés à d’autres aspects à savoir l’usurpation de titre, la contrefaçon, le cybercriminalité (prise de contrôle du serveur, implantation de virus endommageant toutes les données…), le faux et usage de faux… qui surviennent de l’extérieur. “La défaillance du système interne en est la cause majeure” précise une autre intervenante, Ando Ratianarilala, Consultante audit. Cette dernière soulève les motivations qui poussent les employés à commettre une fraude. “C’est un mécanisme psychologique. La raison pourrait être personnelle ou
professionnelle. Un employé commet une fraude aussi bien pour satisfaire ses besoins (matériel, promotionnel…)
que pour atteindre un objectif professionnel. La pression pourrait être une source de motivation de fraude.”

 

Moyens de prévention

Pour mieux prévenir les fraudes, l’entreprise est tenue de procéder à un audit du système d’information au moins une fois par an. “L’objectif d’un audit est de détecter les fraudes, d’étudier ses causes et d’apporter les recommandations nécessaires. Il est toujours conseillé de recourir à un cabinet d’expertise pouvant apporter un regard extérieur de manière objective”, souligne l’expert-comptable Tsitola Razafindrabesa. De nombreux exemples de dispositifs de prévention ont été cités notamment l’organisation du travail des employés (congé obligatoire, rotation de poste…) afin de mieux contrôler leurs mouvements et de suivre leurs actions, le renforcement de la procédure de recrutement (enquête de moralité, vérification du casier judiciaire…), la mensuration et vérification du système d’information…

Ces mesures sont indispensables pour mieux prévenir les fraudes et minimiser leurs impacts sur l’état financier,
l’image et le climat intérieur de l’entreprise selon le cabinet de conseil pour les entreprises FTHM Consulting.

Le Mémento Novembre 2019

Check Also

Lutte contre l’informel: vers une amélioration des prestations des services touristiques

L’économie informelle, fléau du secteur touristique Des milliers de personnes subsistent du commerce informel. Au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *