Home » Non classé » Fonction publique : 10 000 postes à pourvoir

Fonction publique : 10 000 postes à pourvoir

La consigne à l’hôtel du gouvernement est claire : remplir le maximum de postes vacants, cette année. Raison pour laquelle la Public Service Commission (PSC) enchaîne les entretiens. Au total, quelque 10 000 postes sont à pourvoir dans la fonction publique.

Soucieux de réduire de façon considérable le nombre de chômeurs, dont le nombre officiel est de 46 400, l’État souhaite que la PSC recrute au plus vite. Il était question, jusqu’à fin 2015, de recruter 7 000 fonctionnaires au niveau des emplois à caractère permanent. Et un millier sur contrat, sous le Youth Employment Programme.

2 000 recrutements supplémentaires

Toutefois, il nous  revient que d’autres postes ont été libérés entre-temps, avec pour résultat que la PSC devrait procéder à au moins 2 000 recrutements supplémentaires.

À l’hôtel du gouvernement, l’on souligne que les principaux secteurs où il y a des postes vacants sont les ministères de la Santé et de l’Éducation et la police. «Ces trois départements, à eux seuls, représentent autour de la moitié des postes vacants», souligne-t-on.

«Le gouvernement a déjà octroyé des fonds pour ces recrutements. Les postes peuvent désormais être remplis. C’est une question d’organisation», avance-t-on du côté de l’État. L’on ajoute que pour 2015, la PSC avait recruté un millier de fonctionnaires et que l’on espère que les recrutements seront plus importants cette année-ci.

«Nous travaillons d’arrache- pied sur le processus de recrutement», fait-on valoirau niveau de la PSC. L’on explique toutefois que deux élections ont eu lieu en une période de six mois, ce qui a pas mal retardé le processus de recrutement. Et puis, le conseil d’administrationde la PSC a été recomposé récemment, avec quatre nouveaux membres.

Parallèlement, il est attendu que le secteur privé crée autour de 17 000 postes.

Lexpress.mu

Check Also

La CINOR réalise le 1er réseau de téléphériques urbains de France

Le projet de téléphérique urbain entre les quartiers de Bellepierre et de La Montagne était …