Home » Actus Madagascar » Ethiopian Airlines exprime ses condoléances
L'équipe d'Ethiopian Airlines à Madagascar
L'équipe d'Ethiopian Airlines à Madagascar

Ethiopian Airlines exprime ses condoléances

Le 15 Mars 2019, les représentants d’Ethiopian Airlines à Madagascar ont présenté leurs condoléances aux familles des défunts du crash récent de leur  Boeing 737 MAX 8, survenu le 10 Mars 2019 à l’est d’Addis Abeba.

Dirigée par Michael Bekele, chef du secteur d’Ethiopian Airlines à Madagascar, l’équipe de la compagnie aérienne a exprimé leurs regrets aux familles des 157 victimes, depuis leur bureau d’Antananarivo.

Les Boeing 737 MAX 8 ne voleront plus

Le vol 302 Ethiopian Airlines reliant Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie, à Nairobi, celle du Kenya, s’est écrasé six minutes après son décollage. « Le problème ne venait pas de la compagnie aérienne mais du constructeur de l’appareil », explique Michael Bekele. En effet, Ethiopian Airlines avait déjà rencontré auparavant un problème sur un autre boeing de type 737 MAX 8, notamment sur la ligne Antananarivo-Nosy Be. En 5 mois seulement, 2 disfonctionnements avaient été recensés sur le même type d’appareil. Le siège général de la compagnie a donc pris la décision d’arrêter tous les vols de cet avion pour toutes les destinations.

 

Ethiopian Airlines ne subira aucun impact économique

Statistiquement, cette compagnie aérienne reste l’une des plus sécuritaires. De plus, elle ne possède que 6 avions de type boeing 737 MAX 8 sur 150 en service. Par ses 6 avions en arrêt, les représentants de l’entreprise s’engagent à redoubler d’effort pour la bonne marche de leurs vols, non seulement pour l’image de la compagnie, mais surtout pour la sécurité de leurs passagers. « Dans le cas de Madagascar, les risques d’impacts économiques négatifs devraient être quasi inexistants », appuie le chef du secteur d’Ethiopian Airlines à Madagascar.

 

Le crash du 10 Mars dernier a suscité une panique générale pour les voyageurs d’Ethiopian Airlines. Après la tragédie, une vingtaines de passagers ne sont pas présentés à l’enregistrement pour le vol Antananarivo – Addis Abeba. Malgré la perte subit lors du vol 302, la compagnie tient à rassurer ses clients sur la sûreté de leurs avions hormis les boeing 737 MAX 8, qui ont à ce jour suspendus toutes leurs activités.

Check Also

Relance de la filière miel

Le réseau AFDI intervient dans 15 pays. À Madagascar, 11 projets territoriaux sont concernés dont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *