Home » Actus Madagascar » Endiguer efficacement le commerce illicite

Endiguer efficacement le commerce illicite

Teknet Group a mis à disposition des Douanes malagasy, pour une durée de 3 mois,des puissants détecteurs de traces d’explosifs et de stupéfiants. L’objectif consistant à endiguer le phénomène « Madagascar, plaque tournante du commerce illicite ». La cérémonie de remise a eu lieu le 31 juillet dernier.

Les Douanes malagasy bénéficieront ainsi de 10 scanners Ionscan 600 et Ionscan 500DT. Développés par Smiths Detection, ces matériels de pointe vont perfectionner les contrôles douaniers.

Madagascar, vecteur de commerces illégaux

D’après les rapports des douanes, 1.000 tonnes de drogues circulent illicitement tous les ans à Madagascar. Avec ses 5.000km de côtes et les contrôles des aéroports minés par la corruption, la Grande-île, qui dispose de nombreuses ressources stratégiques (minerais, bois précieux, animaux…), est très vulnérable aux divers trafics illégaux, comme le prouvent les nombreuses saisies douanières. « Dernièrement, nous affichons le plus important résultat de l’Afrique de l’Ouest en termes de saisies de drogues. Parmi les faits les plus récents, la découverte du champ de cannabis de 120ha à Ampanihy démontre pertinemment le besoin d’amélioration de nos systèmes de contrôles », confirme Zafivanona Ernest Lainkana, Directeur Général des Douanes malagasy. « Pour éviter tout conflit lors des contrôles, il nous faut apporter des preuves irréfutables au niveau de la justice. Pour cela nous désirons utiliser les meilleures technologies. »

 

Du high-tech au service de la sécurité

Dans le cadre de leur collaboration avec les Douanes malagasy, Teknet Group véhicule l’image de leader mondial de Smiths Detection en matériel de technologies de sécurité. Une formation des équipes utilisant les nouveaux scanners ont été organisés en Europe afin d’optimiser l’efficience des contrôles. « L’objectif de cette convention réside dans la création d’un environnement sécurisé pour le développement économique du pays. Les 3 mois d’essai démontreront également l’efficacité de nos appareils, dans le cadre de nos recherches, nous saurons ce qu’il y aura éventuellement à améliorer », explique Johanne Raharinosy, Directrice Générale de Teknet Group. « En 15 ans de partenariat avec les Douanes malagasy, nous avons développé nos techniques proportionnellement à l’importance des trafics illicites. De plus, nous accordons 7% de notre chiffre d’affaires aux recherches et aux développements, témoignant ainsi de notre volonté dans la protection de la population » déclare Jacques Bernardi, Directeur général de Smiths Detection. La puissance et complexité des scanners Ionscans leur permet de détecter plus de 40 substances suspectes, d’analyser leurs teneurs en un temps record de 10 secondes.Les Douanes malagasy espèrent, grâce à cette avancée technologique, maîtriser le commerce illicite à Madagascar.

Un numéro vert sera bientôt opérationnel pour toute déclaration et/ou information de commerces suspects aux Douanes. Ces derniers ambitionnent d’adopter définitivement les scanners après les 3 mois d’essai accordés par Teknet Group. Ces efforts suffiront-ils toutefois à endiguer efficacement le commerce illicite à Madagascar ?

 

 

Check Also

Un nouvel accord sur les tarifs de transport des hydrocarbures

La Logistique Pétrolière SA  (LPSA) et l’Association Professionnelle des Transporteurs d’Hydrocarbures (APTH) ont signé un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *