FILS INFOS
Accueil » Madagascar » VIMA : le sport au service de l’environnement

VIMA : le sport au service de l’environnement

La Grande île est l’un des pays les plus dévastés par la déforestation. D’après l’Office National pour l’Environnement, entre 2005 et 2010, 36 000 ha de forêts naturelles ont été décimées par an. Les feux de brousse, la coupe illicite, la fabrication de charbon de bois… sont les principales causes de la déforestation. Les dégâts occasionnés par ces pratiques sont nombreuses : faune et flore menacées d’extinction, pollution, etc. Chaque citoyen est au courant de la situation alarmante mais les mesures font défaut pour préserver l’environnement. Ainsi, le Marathon International de Tana (MIT) apporte sa contribution à travers la « Journée verte – sans circulation » le 16 octobre. Le concept est simple : « il s’agit d’une journée dédiée à l’environnement dans le but de transmettre un réflexe écologique en laissant la ville respirer », indique Mercedes Ratsirahonana, de la World Trade Center Tana (WTCT), organisateur du MIT. Les Tananariviens sont ainsi invités à emprunter des moyens de locomotion non polluants comme les vélos, les patins ou de faire la marche. Durant cette journée, une partie des routes de la ville des mille sera fermée à la circulation automobile, ceci également pour faciliter le bon déroulement du marathon. Le WTCT a l’appui de divers organismes pour cette initiative dont le ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts, Vivo Energy, Vima Woods et Fanalamanga.

Revenir en haut de la page