FILS INFOS
Accueil » Réunion » Saint-Paul signe une convention SBA
Saint-Paul signe une convention SBA

Saint-Paul signe une convention SBA

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et Dominique Vienne, Président du SBA représentant 14 organisations professionnelles, ont signé une convention Stratégie du Bon Achat. Douzième convention signée avec un acteur public, cette adhésion entérine le mouvement de rapprochement entre le secteur public et le tissu économique local à La Réunion.

Ce jeudi 16 mars, la mairie de Saint-Paul a signé une convention SBA (Stratégie du Bon Achat ou Small Business Act) l’engageant à faciliter l’accès à la commande publique des TPE et PME locales. Initiée en 2014 par la CPME Réunion et immédiatement adoptée par 14 acteurs prédominants pour l’économie réunionnaise, cette démarche a pour vocation de simplifier les contraintes administratives, d’assurer une meilleure correspondance technique du cahier des charges avec les savoirs faires locaux et d’adapter les clauses contractuelles des marchés publics pour les petites entreprises. Joseph Sinimalé a souhaité prendre part à cette démarche car « la municipalité qui est l’organe politique le plus proche de la population doit aussi aider les petites entreprises de son territoire ».

Cette convention SBA est la 12ème signée par  un acheteur public réunionnais. A ce jour le Conseil Départemental, la Région Réunion, la SIDR, la CINOR, le TCO, le CHU, et les mairies de Saint-Denis, Saint-Leu, Petite-Ile, Le Port, La Possession et désormais Saint-Paul ont signé une convention SBA. Dominique Vienne est convaincu que : « désormais les acteurs publics ont compris que la commande publique était un maillon fondamental pour le développement économique de notre territoire. »

L’adhésion des collectivités publiques au SBA s’inscrit dans un mouvement plus large de rapprochement entre acteurs publics locaux et petites entreprises réunionnaises. Le dernier rapport de l’IEDOM sur les délais de paiement dans les DOM fait état de bons résultatsdu secteur public local réunionnais : il peut se targuer d’un délai de paiement de 41,2 jours en moyenne contre 60 jours dans l’ensemble des DOM et 97,1 jours à la Martinique par exemple. A ce propos Joseph Sinimalé déclare « en tant que maire, je me voyais souvent confronté à de petits entrepreneurs avec une gestion saine mais menacés par les retards de paiements et des problèmes de trésorerie. Grâce notamment au SBA la municipalité saint-pauloise s’engage à réduire les délais de paiement pour les entreprises travaillant à nos côtés. »

Revenir en haut de la page