microcred
roaming2

18/04/2014 - REGION DIANA - Pour renforcer la sécurité dans la capitale du nord, la police nationale continue le contrôle des cartes d’identité durant la nuit à Antsiranana. 19 personnes ont été arrêtées dernièrement suite au non port de celle-ci dont un ressortissant espagnol. >>> Le rappel des pensions des retraités de la société Sirama à Brickaville a été distribué ce mercredi et celui de Nosy-Be ce jeudi. >>> « Mobile Home » est à l’affiche de Cinem'Alliance ce vendredi 18 avril à 19h à l’Alliance française de Diégo Suarez. Il s’agit d’une comédie franco-belge sortie en 2012.>>> REGION BOENY - La grande régate de pirogues à voiles aux couleurs du monde intitulée « Majnuga fait son tour du monde » se tiendra les 20 et 21 avril à la Petite Plage d’Amborovy, Mahajanga. >>> Le personnel de l’université de Mahajanga, dirigé par le président de l’université Antoine Zafera, a procédé ce jeudi au nettoyage général du campus. >>> Rentrant dans la lutte contre la rage, l’opération d’éradication des chiens errants à Mahajanga a commencé durant la nuit de ce mercredi. Des mets empoisonnés ont été éparpillés dans toute la ville. >>> Le 2ème quart de finale du tournoi open de basket-ball pour l’ouverture de la saison 2014 se tiendra ce vendredi 18 avril au gymnase couvert de Mahajanga. Au programme : US Douane vs Up Team et ASV et BCO. >>> Le groupe Mage 4, longtemps discret, se remet sur scène. Il organise un cabaret le vendredi 18 avril à Boina Beach Mahajanga. >>> REGION ATSINANANA - La célébration de la journée mondiale de l’hémophilie s’est tenue ce jeudi à l’hôtel de ville de Toamasina. Culte œcuménique, témoignages et dons de sang ont marqué la journée. Elle a été organisée par la coopération de l’Association pour le bien-être des hémophiles de Madagascar, Medical International et Optimus Glove.

edtionn photottqes
renala

L’UE, exigeante sur la sécurité alimentaire

uerefor

(Photo de g. à dr. : Christophe Schiffers, Représentant de l'EDES - Olga Ramalason, Ministre du Commerce  - Léonidas Tezapsidis, Ambassadeur de l' Union Européenne à Madagascar)

Afin d’améliorer la qualité des produits alimentaires de Madagascar, cinq départements ministériels dont le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et des  ressources halieutiques, du Commerce et de la Santé Publique et le programme EDES (financé par l’Union Européenne) ont organisé un atelier de réflexion sur le système de sécurité sanitaire des aliments le jeudi 17 janvier 2013.

Ce programme a été lancé en 2010 grâce au financement de l’Union Européenne en réponse à la demande d’appui fait par le groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), ce qui permettra ensuite aux Etats membres exportateurs de produits Agricoles (élevage et pêche inclus) de se conformer aux exigences sanitaires requises pour l’accès au marché européen.  Selon  son ambassadeur Leonidas Tezapsidis : « l’union européenne met beaucoup d’importance sur la sécurité alimentaires des consommateurs à Madagascar, c’est un pays qui a un fort potentiel agricole et de l’élevage, qui sont par ailleurs un des moyens pour la réduction de la pauvreté. Et comme c’est un pays exportateur vers l’Europe, nous sommes exigeants sur les normes des produits exportés. »

Cet atelier a pour objectif principal de sensibiliser les parties prenantes de la nécessité de mener une réflexion sur l’état actuel du « système national de sécurité sanitaire des aliments » et sur l’importance de définir des priorités d’amélioration pertinentes et durables de celui-ci.

Le potentiel agricole de Madagascar est très important et pourrait être encore valorisé. Le renforcement du système de sécurité sanitaire des aliments devra améliorer l’image des produits de Madagascar et permettra de restaurer la confiance des pays importateurs  partenaires. Ce renforcement aura un impact direct sur l’augmentation des flux commerciaux tant au niveau international : vers l’Union européenne par exemple (d’autant plus que 70% des produits importés de Madagascar sont destinés à l’Europe et 50% de ces produits sont issus de la pêche, de l’elevage et de l’agriculture) et régional (les îles de l’Océan Indien).

Dans ce sens, l’atelier réunira les principales parties prenantes de la sécurité sanitaire des aliments à Madagascar issues du secteur public : les autorités compétentes, du secteur  privé : les sociétés exportatrices et de la société  civile : les associations de consommateurs et les groupements des producteurs.

 

memento-fr no-comment rli  
orange ontmcap  
logo-univers   cetamada fmmcapture guanomad-logo  carrefour
...