microcred
roaming2

- 15/04/2014 - REGION DIANA - Dans le cadre d’une politique de sécurisation foncière, près de 900 personnes auront droit à un titre foncier dans la commune de Maerivaratra Ambanja ce mardi 15 avril.>>> REGION BOENY - La cérémonie du « Fanompoa Fandrama », le rituel autour de l’arrivée du miel au « Doany Andriamisara Efa dahy Manankasina » à Miarinarivo, Mahajanga s’est tenue ce lundi. Il s’agit d’une grande festivité de la région.>>> Les commerçants du marché d’Analakely à Mahajanga sont en grève. Ils revendiquent une meilleure sécurité voire le remplacement des agents de sécurité actuels car beaucoup de cambriolages des magasins grossistes ont été enregistrés ces derniers temps.>>> Deux jeunes, un garçon de 18 ans et une fille de 15 ans, sont morts noyés sur la plage de Grand Pavois ce samedi 12 avril lors d’une excursion. C’est le deuxième cas de noyade enregistré à Mahajanga en seulement une semaine.>>> L’université d’Ambondrona est actuellement hautement sécurisée par les forces de l’ordre. En effet, ils assurent la sécurité de celle-ci jusqu’au rétablissement total de la paix au sein du campus.>>> REGION ATSINANANA - Un groupe de personnes à Tamatave lassé du délestage interminable prévoit un sit-in ce mercredi. Un autre groupe de personnes qui a tenté de mener le même mouvement ce samedi 12 avril a été vite dispersé par l’EMMOREG.>>> L’OTIV sur la zone littorale de Toamasina allant de Maroantsetra à Mahanoro composée de 14 agences, fête ses 20 ans. L’ouverture de cette célébration s’est tenue ce samedi 12 avril à Vatomandry où 5 voitures 4x4 ont été offertes aux agences des régions Atsinanana et Analanjirofo.>>> L’école Saint-Joseph fille Toamasina, au bord de la mer, fermera ses portes à la fin de cette année scolaire. Implantée depuis la colonisation, elle est parmi les plus anciennes écoles de Toamasina. Les anciens de l’école et les parents d’élèves sont très mécontents.>>> La célébration de la journée des jeunes catholiques s’est tenue au cathédrale Saint-Maurice dans la commune rurale de Saranambana, à Fénérive-Est du 11 au 13 avril. Conférences et cultes ont marqué cet évènement.

edtionn photottqes
renala

Paquebots de croisières : 3 000 emplois offerts

croisemau




Rien que pour le mois de février, 200 Mauriciens devraient être recrutés sur les paquebots de croisières par deux compagnies internationales. Et, cette année, il est prévu qu’environ 3 000 Mauriciens soient embauchés sur des paquebots de croisières.

La compagnie chypriote Louis Cruise Lines (LCL) recrute 150 personnes pour travailler à bord de ses paquebots. Sont principalement recherchés : barmen, valets de chambre, réceptionnistes, hôtesses et serveurs. Christos Hadjipetris, Senior Manager Hotel Operations de la compagnie, est attendu le 7 février pour interviewer les candidats.

Cet exercice se fera avec la collaboration de Renaissance Maritime Ltée (RML). Et, d’ici fin avril, les candidats sélectionnés auront rejoint les paquebots où ils seront postés.

Le contrat est d’une durée de neuf mois, renouvelable, explique Edley Elliah, responsable à RML. Ajoutant que «nous avons déjà 100 Mauriciens sur les paquebots de cette compagnie». Selon ses dires, «un barman peut toucher jusqu’à 2 000 euros par mois, incluant les pourboires».

Toujours en février, l’International Cruise Recruitment Services Ltd (ICRS) recrutera, elle, 50 Massage & Beauty Therapists, coiffeurs et coiffeuses pour la compagnie britannique Steiner . Et, une autre sélection se fera en juillet. «Nous prévoyons des recrutements pour le Queen Mary 2 quand le paquebot sera à Port- Louis au début d’avril. Nous avons une cinquantaine de Mauriciens», dit Dave Gooboodun, directeur de l’ICRS.

Les compagnies américaines Royal Caribbean International, Celebrity Cruises et Azamara Cruises, ne sont pas en reste. Elles comptent embaucher 2 400 Mauriciens cette année. « Des interviews sont programmées pour mars et juillet, à l’intention de ces compagnies», avance Chandra Kumar Seepaul, directeur de CSCS International Manning, le recruteur. En mars, c’est 800 personnes qui prendront de l’emploi. «Les salaires d’un cuisinier débutent à 800 dollars et un chef de cuisine peut toucher 4 000 dollars», affirme-t-il.

Des paquebots espagnols et grecs sont également en quête de personnel pour travailler comme barmen, cuisiniers et valets de chambre. Le recrutement se fera en avril par la société mauricienne Nova Manning Services Ltd. Au total, 250 Mauriciens seront choisis.

Et, 150 autres le seront en mars, pour le compte de la Norwegian Cruise Line, basée à Miami.

Lexpress.mu

 

memento-fr no-comment rli  
orange ontmcap  
logo-univers   cetamada fmmcapture guanomad-logo  carrefour
...