microcred
roaming2

18/04/2014 - REGION DIANA - Pour renforcer la sécurité dans la capitale du nord, la police nationale continue le contrôle des cartes d’identité durant la nuit à Antsiranana. 19 personnes ont été arrêtées dernièrement suite au non port de celle-ci dont un ressortissant espagnol. >>> Le rappel des pensions des retraités de la société Sirama à Brickaville a été distribué ce mercredi et celui de Nosy-Be ce jeudi. >>> « Mobile Home » est à l’affiche de Cinem'Alliance ce vendredi 18 avril à 19h à l’Alliance française de Diégo Suarez. Il s’agit d’une comédie franco-belge sortie en 2012.>>> REGION BOENY - La grande régate de pirogues à voiles aux couleurs du monde intitulée « Majnuga fait son tour du monde » se tiendra les 20 et 21 avril à la Petite Plage d’Amborovy, Mahajanga. >>> Le personnel de l’université de Mahajanga, dirigé par le président de l’université Antoine Zafera, a procédé ce jeudi au nettoyage général du campus. >>> Rentrant dans la lutte contre la rage, l’opération d’éradication des chiens errants à Mahajanga a commencé durant la nuit de ce mercredi. Des mets empoisonnés ont été éparpillés dans toute la ville. >>> Le 2ème quart de finale du tournoi open de basket-ball pour l’ouverture de la saison 2014 se tiendra ce vendredi 18 avril au gymnase couvert de Mahajanga. Au programme : US Douane vs Up Team et ASV et BCO. >>> Le groupe Mage 4, longtemps discret, se remet sur scène. Il organise un cabaret le vendredi 18 avril à Boina Beach Mahajanga. >>> REGION ATSINANANA - La célébration de la journée mondiale de l’hémophilie s’est tenue ce jeudi à l’hôtel de ville de Toamasina. Culte œcuménique, témoignages et dons de sang ont marqué la journée. Elle a été organisée par la coopération de l’Association pour le bien-être des hémophiles de Madagascar, Medical International et Optimus Glove.

edtionn photottqes
renala

Retour au calme dans le Sud

operation

Tout y est : le décor avec ses grands canyons, qui débouchent sur des déserts verdoyants en ce début de saison des pluies ; les caravanes attelées qui déboulent en plein village de planches et de pierres ; il y a même le shérif et les méchants brigands.
Seuls étaient absents au tableau, les immenses troupeaux de zébus qui, naguère faisaient sonner la terre chaude et sèche du Grand Sud…
Et pour cause : les attaques de Dahalos (bandits de grands chemins) ont carrément vidé de leurs troupeaux les étendues verdoyantes de la région de Betroka.
Officiellement, environ 10 000 têtes de zébus ont été dérobées ces derniers mois, mais n’est-ce pas la partie émergée de l’iceberg, cachant un chiffre beaucoup plus important ?
Les razzias opérées de façon brutale par des bandes armées, ont pris une ampleur jamais vue depuis cette année 2012, et n’ont pas hésité à voler des troupeaux par centaines de têtes, tuant et terrorisant des villageois au passage. Les villageois apeurés n’osant contre attaquer des bandits protégés par de puissants gri-gris d’après les témoignages. Hormis une réaction bien organisée par ce qu’il convient de nommer une milice dans la région de Fenoaivo par les « Dzamas », tuant dans une embuscade une centaine de Dahalos. Puis les autorités  ont déclenché une réplique militaire en septembre dernier appelée opération « Tandroka ». Des éléments d’une force mixte composée de gendarmes, policiers et membres du F.I.S (Force d’Intervention Spéciale), ont ratissé la zone, depuis le calme est revenu malgré quelques attaques sporadiques, comme ce fut le cas vendredi 30 novembre au soir où une vingtaine de brigands ont tué à Mahabo un jeune père de famille dénommé Merina pour lui dérober tout son cheptel d’une vingtaine de têtes.
Les villageois, de la région de Betroka commencent à revenir dans leurs villages depuis que les forces armées occupent le terrain.

Orson Razaka à Betroka

APOI

 

memento-fr no-comment rli  
orange ontmcap  
logo-univers   cetamada fmmcapture guanomad-logo  carrefour
...