Accueil » Actus Madagascar » Accord entre compagnies aériennes

Accord entre compagnies aériennes

Dans le cadre du Business Plan proposé pour accompagner son redressement, Air Madagascar a signé un mémorandum d’entente avec les compagnies Kenya Airways et Air Austral. Un partenariat qui, selon les dirigeants des trois compagnies, sera bénéfique pour chacun et en particulier pour la compagnie nationale malgache.

 « Nous nous réjouissons de la signature du mémorandum d’accord qui nous ouvre les portes de nouvelles destinations notamment en Afrique de l’Ouest avec le réseau dense qu’offre le partenaire privilégié Kenya Airways », note Rolland Besoa Razafimaharo, Directeur Général d’Air Madagascar lors de la cérémonie organisée à l’Hôtel Colbert à Antananarivo à l’occasion de la signature de cet accord. Selon les dirigeants des trois compagnies, ce document symbolise l’intention de devenir des partenaires privilégiés. En effet, les trois entités affirment leur volonté de mettre en place, notamment, des partages de codes pour renforcer et développer les dessertes du continent Africain de et vers l’océan Indien en offrant ainsi à leurs passagers un choix élargi de services.

Pour Air Madagascar, un des points les plus importants de ce partenariat est la mise à disposition d’appareils par ses partenaires. « Vu la situation actuelle, Air Madagascar ne peut se permettre d’acquérir de nouveaux appareils avant trois ans. Ce partenariat avec Kenya Airways nous aidera ainsi à multiplier nos vols et destinations desservies sans avoir à acheter de nouveaux avions », martèle Rolland Besoa Razafimaharo. Dorénavant, la compagnie nationale malgache peut proposer des destinations de l’Afrique de l’Ouest et du Sud de l’Afrique, où résident beaucoup de Malgaches, en programmant les passagers sur les vols Kenya Airways. Pour les trois compagnies, ce nouveau partenariat ouvre la possibilité de mettre en place de nouvelles passerelles entre l’océan Indien et le continent africain, permettant ainsi le rapprochement des territoires. « La prochaine étape sera d’explorer les différentes synergies possibles entre nos trois compagnies dans divers domaines tels que la flotte, la maintenance, la formation, le cargo …», ajoute le D.G. d’Air Madagascar.

Questionné sur les risques que la compagnie nationale malgache se fasse engloutir par ses partenaires à cause de ce partenariat, Rolland Besoa Razafimaharo affirme que des études ont été menées préalablement pour mesurer les opportunités et éventuelles menaces. « Nous continuons de protéger religieusement la ligne Antananarivo-Paris qui n’est pas concernée par cet accord », souligne le Directeur Général.

Solofo Ranaivo

Voir Aussi

Libre-service : un marché qui se démocratise

Populariser le libre-service est un des principaux objectifs de la Société Malgache de Magasins (S2M), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *