FILS INFOS
Accueil » Fils Infos » Madagascar – Service Pédiatrie du CHU-Befelatanana rééquipé

Madagascar – Service Pédiatrie du CHU-Befelatanana rééquipé

Airtel Madagascar et Nokia ont uni leurs efforts au bénéfice des nourrissons prématurés en offrant une couveuse YP90 et une table de réanimation HKN-90 à la maternité de Befelatanana ce 15 décembre 2016. Une délégation conduite par Maixent Bekangba, Directeur Général d’Airtel Madagascar et Pius Angasa Directeur Régional de Nokia ont fait le déplacement pour procéder à la remise de ce précieux don au Directeur de la maternité et en la présence du Ministère de la Santé.

Le domaine de la santé, une priorité pour Airtel Madagascar

La santé en général, celle de la mère et l’enfant surtout, sont des domaines dans lesquels Airtel Madagascar investit sans relâche. « Ce geste en faveur des mères est une marque de reconnaissance pour celle qui donnent la vie. Et pour les enfants, nous considérons que ce sont les nouvelles générations qui prendront la relève de demain pour assurer la prospérité et le développement de Madagascar » a confié Maixent Bekangba, Directeur Général d’Airtel Madagascar.  Ce don permettra de sauver les vies de nombreux enfants vulnérables en renforçant le plateau technique du service pédiatrique de l’hôpital de Befelatanana qui reçoit en moyenne 2 600 enfants chaque année et dont un nouveau-né sur trois sont prématurés.

 « Il est naturel pour nous, en tant que premier équipementier, de se joindre à Airtel Madagascar pour soutenir les mêmes causes », s’est exprimé Pius ANGASA, Directeur Régional de Nokia. 

« C’est une excellente nouvelle pour le service néonatal de la maternité de Befelatanana. Cette action de solidarité et d’humanisme de la part de nos donateurs permettra de sauver encore plus de vies, en l’occurrence celles des nouveaux nés prématurés. » a confié le Professeur Hery Rakotovao, Directeur de la maternité de Befelatanana qui n’a pas manqué de saluer cette initiative qui arrive à point nommé étant donné que l’hôpital manque de matériels.

Revenir en haut de la page