Accueil » Actus Madagascar » 2018, un mauvais décollage pour Air Madagascar

2018, un mauvais décollage pour Air Madagascar

« Des vols supplémentaires ont été effectués. Air Austral, notre partenaire stratégique nous appuie aussi dans l’acheminement des pièces de rechange », rassure Rolland Besoa Razafimaharo, Directeur générale de la compagnie aérienne Air Madagascar. En effet, le début de l’année 2018 a été ponctué d’évènements malencontreux pour cette compagnie. Le 31 décembre, son Boeing 737-800 a été cloué au sol à l’île Maurice suite à une panne technique. Ensuite, une autre panne est survenue à Mayotte, le lendemain. A tout cela s’est ajouté le passage du cyclone Ava, qui a obligé les autorités aériennes, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) et l’Aéroports de Madagascar (ADEMA) en l’occurrence, à émettre un NOTAM de 48 heures à l’endroit des aéroports de Toamasina, Sainte-Marie et Maroantsetra.

Tous ces évènements ont causé des sérieuses perturbations au niveau des vols régionaux et domestiques. Des charges supplémentaires ont été engendrées pour la compagnie alors en pleine application de son plan de redressement. « 300 à 400 passagers par jour ont été pris en charge à cause des retards des vols », annonce le Directeur général, sans préciser combien ces prises en charge ont coûté à la société.

Pour remédier au plus vite à ces problèmes de pannes, des avions ATRs de la compagnie-même ont été déployés pour effectuer des vols supplémentaires, notamment afin de réacheminer les passagers bloqués dans les escales. Alors réparé, le Boeing 737-800 effectue des vols supplémentaires en plus de son programme de vol normal. La compagnie Air Austral, partenaire stratégique d’Air Madagascar était aussi venue à la rescousse. Ce 9 janvier, elle met encore un Boeing 737 à la disposition de cette compagnie nationale malgache afin de finir de désengorger la situation.

Voir Aussi

Tsaradia assure les vols domestiques

De nombreuses personnalités étatiques et différents opérateurs économiques ont assisté au lancement officiel des activités …